06 avril 2013

L'effet poisson pané

  Il est 21h15. Nous avons couché les enfants vers 20h30 et avons attendu qu’ils finissent par s’endormir pour passer en mode galipettes. Le mari m’enlace, m’embrasse, enfouit son visage dans mes cheveux devenus très récemment blonds. Il me chuchote quelque chose dans l’oreille que je n’entends pas distinctement. Probablement, de petits mots doux ou provocateurs. Je lui fais répéter. - c’est la première fois que je fais l’amour à une fille dont les cheveux sentent le poisson pané ! Non, il n’est pas si facile de passer... [Lire la suite]